Peinture abstraite - Martine BELFODIL

Passion, mouvement, élégance et entrelacements caractérisent sa peinture. Générosité aussi, car Martine BELFODIL, Artiste professionnelle depuis 10 ans souhaite avant tout "partager ce bonheur de créer". Des peintures abstraites, pour une artiste libre. (Tous mes remerciements à la Galerie All for Art, pour ce commentaire)







Ma peinture sur toile, peinture abstraite, peinture sur toile, tableaux contemporains,

Ma photo

Martine Belfodil, Artiste peintre contemporain. 

Dès mon plus jeune âge, J'ai témoigne de l’intérêt pour la peinture abstraite. Ces huit dernières années peindre m' est devenu indispensable, une véritable passion, un besoin.

J'aime laisser libre cours à mon imagination en dégageant une énergie à transmettre mes émotions. Passionnée, je suis fascinée par ce média aux multiples possibilités. 

Je puise toutes mes richesses dans l’abstrait. Ma recherche, toujours permanente de couleurs nuancées à l’extrême, apporte à mes toiles une transparence subtile et capte la lumière. Ma technique, le couteau et le pinceau. Je ne travaille qu’à l’acrylique non dilué à l’eau en superposant les couleurs afin de donner dynamisme à mes tableaux contemporains. Le couteau sera utilisé pour donner et créer de l’épaisseur au motif ou bien en accentuer les contours en donnant du relief. Toutes mes collections de peintures abstraites sont faites à main levée, je ne fais jamais d'esquisses au préalable sur ma toile. Lorsque je peins j'aime à tout me permettre, sans retenu, une totale liberté dans ses émotions et sa gestuelle.

Exposer ses œuvres est important pour moi. Le plaisir de pouvoir partager ma passion, avoir un échange avec d’autres personnes sur l’appréciation de mes tableaux est important. Au cours de mes expositions de tableaux, personnelles ou collectives j' ai aimé partager ces échanges très constructifs sur mes peintures sur toile.

Venez découvrir mon site professionnel, un large choix de tableaux contemporains disponibles à vente vous y attend. Bonne visite.

Vernissage de la Peintre Martine BELFODIL




L'Artiste Peintre Martine BELFODIL, vous convie à son exposition semi-personnelle de peintures abstraites du 3 au 15 mai 2012
L'exposition se déroulera à la Galerie ARTMONTI située dans l'un des plus beaux endroits de la Capitale (Ile Saint Louis) 

A cette occasion, La Peintre aura le plaisir de vous présenter, une dizaine d’œuvres de ses Collections.

Un vernissage est prévu le 3 mai 2012 de 18h30 à 21h à la Galerie, des invitations seront envoyées gracieusement à la demande. (Contact pour invitation : martine.belfodil@bbox.fr)

En dehors de l’exposition citée, les toiles restent visibles à la Galerie.

Entrée libre et accueil agréable.
Mardi, jeudi, samedi de 13h30 à 18h30
lundi, mercredi, vendredi de 14h30 à 18h30















Artiste Peintre


Peintre d'origine russe né en 1866 à Moscou, Wassily Kandinsky fait des études de Droit et d'Economies et en 1889, il participe à une expédition le gouvernement de Vologda où il s'intéresse autant à l'architecture et au folklore paysan qu'au droit coutumier. Quatre ans plus tard, Wassily Kandinsky est chargé de cours à la Faculté de Droit de Moscou, mais en 1896, il refuse une chere universitaire et part étudier la peinture à Munich où il rencontre Jawlensky et Klee. En 1902, Wassily Kandinsky expose à la cinquième Sécession de Berlin. De 1903 à 1908, il voyage beaucoup. Parallèlement, ses participations à des expositions se multiplient et en 1907, Wassily Kandinsky présente 109 oeuvres à l'exposition du musée du peuple d'Angers qu'organise "Tendances nouvelles". Son travail de l'époque se partage entre les prémisses de sa version de l'Expressionisme et des oeuvres historisantes aux thèmes issus de folklores russes, d'un chromatisme rutilant. En 1908, Wassily Kandinsky est de retour à Munich puis choisit une Résidence secondaire à Murnau, travaillant alternativement en ville et à la campagne.

Il entame une évolution rapide qui le mène jusqu'à l'abstraction, révélée par la vision d'une oeuvre accrochée à l'envers et dont le sujet devient superflu. A cette période Wassily Kandinsky propose des toiles souvent considérées comme expressionnistes mais qui sont éminemment singulières, tant par l'indépendance progressive qu'y affirme la couleur relativement au motif que par la composition, avant tout «musicale » et orientée v ers des effets plus psychologiques que rétiniens.

Dès 1909, Wassily Kandinsky intitule Improvisations des travaux nés selon lui de la pure « nécessité intérieure ». Les Impressions désignent ceux où l'objet extérieur reste décelable ; quant aux Compositions, ce sont des toiles lentement élaborées. Mais jusqu'en 1913, Wassily Kandinsky ne cherche pas systématiquement la non-figuration : lui importe davantage la spiritualité qu'il peut mettre dans la peinture, le fait que les formes et les couleurs entretiennent des rapports délimités par la seule organisation plastique. Ainsi, la Montagne bleue(1909) ; la Vache ou l'Archer(1910) sont des étapes progressives vers une liberté absolue de la couleur. En 1913, Wassily Kandinsky participe à l' "Armory Show". La guerre l'oblige à quitter Munich et revient à Moscou en 1916. Après la révolution, Wassily Kandinsky fonde le musée de culture picturale et commence à organiser 22 musées de province, pour lesquels il participe à l'acquisition d'oeuvres avec Rodtchenko. Nommé en juin 1922, Wassily Kandinsky va enseigner au Bauhaus, la théorie de la forme et y diriger l'atelier de peinture murale.

C'est au Bauhaus qu'il développe ses principes sur la plénitude symbolique des formes non référentielles, tandis que son propre travail devient plus marqué par une géométrie dont la rigueur apparente s'accompagne de lyrisme et, souvent d'humour ou de malice. Les tableaux de l'époque du Bauhaus affirment un espace porteur, non illusionniste dans lequel les figures primaires (cercle triangle, carré) s'associent à la couleur en une multitude de combinaisons pour établir tensions linéaires et dynamisme chromatique.









Aucun commentaire: